La domotique par la voix

J’attaque d’emblée par deux petites vidéos du résultat :

Il existe plusieurs possibilités de gérer/contrôler son environnement domotique, par exemple avec des interrupteurs, tablettes tactiles, smartphones, etc. Ici, nous avons une gestion par la parole, ne nécessitant pas d’intervention physique de la part de l’utilisateur.

Les avantages sont nombreux et c’est une utilisation que je trouve particulièrement intéressante dans les cas de personnes handicapées ou à mobilité réduite.

Nous avons donc :

  • Le projet S.A.R.A.H. afin de gérer la partie vocale. Après reconnaissance d’une phrase, elle génère un script qui envoi une requête HTTP.
  • Cette requête HTTP est réceptionnée par le DOMOPORT qui réagit en exécutant les actions voulues suivant la requête (allumage /extinction du point d’éclairage souhaité, renvoi de la valeur de température du capteur).
  • Les données physiques, avec les actionneurs et le capteur de température.
Publicités

4 Commentaires

  1. Bonjour,
    J’utilise moi aussi S.A.R.A.H, cependant je trouve la voie de ta S.A.R.A.H bien meilleur que la mienne.

    Quelle voix utilise t-elle ? et avec quelle paramêtre de rapidité ?

    Pour ma part, j’utilise « Hortense » avec la vitesse réglé sur normal.

    Cordialement,

    1. Bonjour à toi,

      J’utilise la voix de Virginie et j’ai légèrement baissé la vitesse par rapport au réglage ‘normal’.

      De plus, quand certains mots sont mangés, je rajoute une virgule, je trouve que cela permet de mettre une pause dans la diction.

  2. bonjour,

    Les participants au projet S.A.R.A.H utilisent le kinect comme micro (en autre). Y a t-il possibilité d’utiliser un autre microphone car je la trouve un peu imposante. Le mieux serait de pouvoir intégrer un microphone discret dans les pièces principales. J’ai trouvé ce microphone sur le site Thomann (http://oua.be/w2y) et après quelques recherches, il a l’air d’être adapté à ce genre d’utilisation (http://oua.be/w2z). Il coute 190€ donc plus cher que la kinect mais rien a voir point de vue discretion. Il reste à voir son efficacité. (140€ sur le bon coin:http://oua.be/w30).

    1. On peut utiliser n’importe quel micro, je n’utilise pas moi même kinect.
      L’utilisation la plus idéale est, en effet, de placer des micros de zones dans chaque pièces. Il faut tout de même faire attention au rendu réel, les parasites, bruits de fond, grandeur des pièces, sont des facteurs difficiles à prendre en compte. Des tests en conditions réels peuvent être nécessaires pour ce faire une idée juste. Le prix devient également un problème lorsque l’on veut équiper chacune de ces pièces.
      Il reste l’utilisation de micro oreillette bluetooth 4.0 qui permet de supprimer les bruits de fond, une reconnaissance performante, tout en gardant un prix raisonnable et une porté de 80m, applicable donc dans une résidence. L’inconvénient est évidemment l’utilisation mono personne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :