Un contrôleur principal très puissant : Le domoport

J’ai introduit, dans l’article sur la détection des gaz, le DOMOPORT de chez g-média. Je vais consacrer ce billet à sa présentation afin d’y voir un peu plus clair sur son fonctionnement et ses possibilités.

Le DOMOPORT :

bandeau-domoport_bannière

Le DOMOPORT n’a pas tout à fait le même fonctionnement que d’autres box domotique que l’on va trouver dans les boutiques spécialisées. Généralement, elles sont livrés avec un soft tout prêt, l’utilisateur n’ayant qu’a créer ses scénarios, imbriquer ses participants afin de générer des actions voulues, ou à l’extrême taper quelques lignes de code. Avec le DOMOPORT, tout est brut… Il n’y a rien. Enfin, ce n’est pas exacte, mais j’y reviendrais plus bas. En fait, il n’y a pas de logiciel chargé et encore moins, d’interface graphique. Tout se code en C !

L’intérêt se trouve dans les limites ; avec le DOMOPORT, il n’y en a quasiment pas ! Comme tout passe par une programmation en C, les possibilités sont forcément énormes. Mais le revers de la médaille est son incapacité à être ouvert au grand public, obliger l’utilisateur à coder sa propre interface et c’est la fuite assurée ! Par contre, il me sera parfait pour montrer les possibilités de la domotique dans ce blog.

Nous allons décortiquer cette petite bête, il est constitué de deux ensembles.

FLYPORT :

openPicus propose des cartes de développement appelées FLYPORT, qui auront un peu le même principe qu’une arduino, pour ceux qui connaissent.

Il est constitué d’un PIC programmable avec entrées/sorties, que l’on pourra gérer dans les moindres détails avec l’IDE et la base de programmation se fera en C. Il permettra, en plus, d’avoir une communication avec internet grâce à la connectivité ethernet ou wifi, suivant le modèle de FLYPORT choisi. C’est justement sur ce point que openPicus met l’accent : relier chaque objet à internet !

Ces cartes de développement sont entièrement ouvertes, les schémas structurelles sont d’ailleurs disponibles sur le wiki officiel.

Mais ce n’est pas tout, le FLYPORT possède un connecteur 26 broches afin de le connecter à des cartes supplémentaires, apportant ainsi d’autres connectivités et fonctions. Ces cartes sont appelées NEST. Il existe, par exemple, le NEST lighting possédant 4 relais, le NEST USB, ou encore le nest serial pour une communication en RS232.

Voici ses caractéristiques, attention c’est un peu technique :

  • 16 Bit Processor Microchip PIC24FJ256,256K Flash,16K Ram,16Mips@32Mhz
  • Transceiver 802.11 b/g/n Wi-Fi certified Microchip MRF24WB0MB
  • Power Supply 5V or 3,3V, integrated LDO
  • Integrated RTC 32,768 Khz quartz onboard
  • Digital I/O up to 18, remappable at Runtime
  • Analog In up to 4, 10bits ADC, Vref=2,048V
  • Communication up to 4 UARTs, SPI, I2C
  • Connector 26 ways, 2 rows, standard 2.54mm male pin header
  • Dimensions 35 x 48 x 15 mm, 11 grams

Le FLYPORT est suffisamment puissant et possède assez de mémoire pour pouvoir embarquer un serveur web, un excellent moyen supplémentaire pour tout connecter à internet !

Dans le DOMOPORT, le FLYPORT utilisé est le wifi.

Flyport

On peut voir sur la photo le PIC à droite et la puce wifi à gauche. Le connecteur se trouvant en dessous sera connecté à n’importe quel NEST.

NEST EnOcean :

NEST EnOcean

Deuxième ensemble, le NEST EnOcean. Le FLYPORT vient se connecter directement sur un des deux supports que l’on voit sur la photo. La puce en bas est l’émetteur/récepteur EnOcean, faisant office de passerelle avec ce protocole. On peut constater que le NEST alimente le FLYPORT, celui-ci n’étant pas directement prévu pour fonctionner sans NEST. On pourra facilement utiliser les entrées/sorties restantes du PIC avec les connexion libres disponibles sur la carte.

Voilà ce que le DOMOPORT donne une fois le FLYPORT et le NEST connecté :

NEST_FLYPORT

Le Packaging :

Le DOMOPORT est livré avec un boitier plastique simple, mais parfaitement adapté à son intégration.

Packaging domoportpackaging_full domoport

Bémol, les trous pour la prise alimentation et les leds ne sont pas présents sur les tranches du boitier, il va falloir sortir les outils pour les faire soi-même !

Que ce soit le DOMOPORT ou sont boitier, leur taille reste tout à fait acceptable.

La programmation :

Je signalais plus haut que le DOMOPORT était nu et brut. Ce n’est pas tout à fait vrai, puisqu’il possède un environnement de développement fournit par openPicus.

Grâce à cet environnement, toutes les bases de programmation sont déjà faites, il n’y a pas besoin de s’occuper de la communication avec la puce wifi, ou de gérer le lancement du serveur web. On s’occupe seulement de coder son projet et de placer ses pages web dans le serveur.

De plus, openPicus fournit des librairies pour chaque NEST, il y a la aussi un grand travail de réalisé. Par exemple, avec le NEST EnOcean, la communication entre le PIC et la puce en émission/réception est déjà gérée. Nous avons donc là un outil très puissant avec toutes les clefs en mains !

Comment on programme tout ça ? Avec une carte supplémentaire en mini-USB, que l’on connecte juste le temps de programmer.

mini USB programmer

On utilise ensuite l’IDE d’openPicus afin de coder et de configurer son architecture.

IDE_openPicus_Monitor

Cette IDE est très rapide à prendre en main et elle permettra de configurer à souhait son projet.

La partie programmation est séparée en trois sous fichier :

  • taskFlyport : C’est ici que se trouvera le code pour l’utilisation du PIC en lui-même, comme les entrées/sorties.
  • WF_Events : Il gère la communication wifi.
  • HTTPApp : Lui s’occupe de la gestion du serveur web, réception des requête HTTP, etc.

En plus d’une console de débogage, elle intègre un utilitaire pour rapidement ajouter des pages à son serveur web et un outil ‘Wizard’, pour configurer complètement son serveur, ainsi que ses paramètres.

IDE_openPicus_Wizard

Nous pourront également choisir le type de connexion (adhoc ou infrastructure), ou encore l’adresse IP.

IDE_openPicus_WizardIP

Nous avons donc là un petit produit aux grandes possibilités et l’ensemble reste totalement libre et ouvert, matériel comme ressources !

Je rajoute quelques liens vers des ressources utiles :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :