Santé : détection des fuites de gaz

Nombre d’accidents domestiques arrivent par manque de contrôle et d’information sur l’environnement d’un bâtiment. Un des paramètres dangereux est le gaz inflammable que l’on va trouver régulièrement, que ce soit en bouteille, ou directement acheminé par le réseau. Utilisé par un grand pourcentage de la population pour le chauffage, l’eau chaude, ou faire la cuisine, il peut arriver qu’une fuite subvienne et les conséquences peuvent être fatales sur les personnes et les bâtiments.

Je vais donc détailler ici une fonction domotique permettant de détecter toute fuite de gaz inflammable (information), ainsi que la protection des biens et des personnes (contrôle).

C’est parti !

interdiction_fumer

Ce projet aura pour but :

  • L’avertissement sonore au sein même du bâtiment afin de prévenir les personnes présentent des risques
  • La coupure de l’ensemble des systèmes électriques proches de la fuite, évitant l’explosion
  • L’avertissement à distance sur le téléphone d’une ou plusieurs personnes
  • Coupure automatique du gaz au point le plus haut (cela peut-être intéressant à mettre en place grâce à une électrovanne, mais coûtant une 60 aine d’euros, je reporte cette fonction à plus tard)

Les axes de fonctionnement :

– La partie active :

EnOcean_Logo_4c_pngAfin d’éviter tous risques d’explosion, il est nécessaire de couper le système électrique. Il faut savoir que le simple appui sur un interrupteur peut entraîner un léger arc électrique, suffisant à amorcer une explosion, si la pièce est trop gazée. 

La communication se fera grâce à la technologie EnOcean ; un relais coupera  l’alimentation électrique dès la détection d’une fuite. La coupure peut se faire directement au tableau électrique, ou individuellement sur chaque point, en encastrant. L’intérêt sera de couper les systèmes rapidement (avant sur-concentration de gaz), automatiquement, sans besoin d’intervenir physiquement.

– La partie commande :

bandeau-domoport_bannièreLe capteur de gaz sera raccordé à une carte de développement openPicus grâce au domoport de chez g-media. Ce contrôleur servira de pièce maîtresse intelligente afin de générer les actions voulues.

  • Il réceptionnera les informations du capteur
  • Confirmera un dépassement de seuil, indiquant un problème sur l’installation
  • Enverra l’ordre au module actionneur (relais) et ainsi couper le système électrique
  • Contrôlera une fonction tiers d’avertissement sonore pour prévenir audiblement
  • Enverra une notification sur le téléphone

La vocalisation de l’alerte :

jpBeaucoup de systèmes d’alarme ont une sirène que je trouve limitée dans le fonctionnement et les applications possibles. La domotique apporte l’intelligence à une maison, dans les moindres détails ! Les cries stridents ont pour fonction principale de mettre les occupants en alerte pour les faire réagir. Le problème est que d’entendre une sirène buzzer n’indique absolument pas la source du souci (surtout si on a plusieurs alarmes).

J’ai donc utilisé un autre projet, afin de vocaliser l’alerte. Celui-ci n’est pas de moi, je vous laisse donc le découvrir sur l’excellent blog du créateur ! Je tiens d’ailleurs à le remercier pour ce projet aux innombrables possibilités. Dans cette réalisation, je n’utilise qu’une infime partie des fonctions de S.A.R.A.H., nous verrons dans d’autres billets d’avantage d’applications.

Le principe est donc de générer une requête http avec le domoport, vers S.A.R.A.H. et qui vocalisera un message que l’on aura entièrement personnalisé. Le domoport intégrant un émetteur-récepteur wifi, la communication se fera de cette manière, en passant par un router.

La notification sur le téléphone :

pushover-headerAfin d’être prévenu d’une fuite de gaz quelque soit l’endroit où l’on se trouve, rien de mieux que d’utiliser son smartphone. Le domoport utilisera le service pushover pour générer une notification précise du problème. Là aussi la communication se fera en wifi et utilisera le réseau internet.

Un router sécurisé (optionnel):

Afin d’ajouter une sécurité supplémentaire, j’utilise un téléphone comme router et je partage sa connexion 3G. Si une coupure d’alimentation intervient, la batterie du téléphone permet de maintenir la connexion internet afin de toujours être averti.

En photos :

20130303_16472720130303_164609

A gauche, le développement sous openPicus avec le domoport. A droite, le capteur de gaz inflammable.

Du concret avec une vidéo :

Désolé pour la qualité douteuse de la vidéo, je rajoute des screens des notifications pour y voir un peu plus clair :

Screenshot_2013-03-03-19-10-14

Screenshot_2013-03-03-19-11-31

Il est bien sûr tout à fait envisageable d’utiliser d’autres capteurs (monoxyde de carbone, moisissure, fuite d’eau, etc).

8 commentaires

  1. Bonjour, article interessant!
    Je ne connaissais pas le service Pushover. J’ai utilisé l’équivalent Pushingbox avec la Flyport:
    http://blog.g-media.fr/flyport-web-service-de-notification/

  2. Bonjour,

    De mon côté, j’ai curieusement découvert Pushingbox il y a seulement quelques jours, il va falloir que je me penche dessus.

    L’avantage de Pushover est sa compatibilité avec IFTTT, ce qui peut apporter des petits compléments sympathiques. Mais en contrepartie l’application coûte quelques euros.

    Merci pour ce retour !

  3. Je rencontre quelque problème actuellement avec pushingbox, je ne peux plus affecter d’action à mes scenarios.

  4. Bonjour,

    Peut-on trouver les sources du projets quelque part ?

    merci d’avance

    1. Bonjour,

      Les sources que j’ai créées étant quelque peu « anarchiques », je n’ai pas souhaité les partager à l’heure actuelle.
      Je prendrais, j’espère, le temps de réorganiser le tout à un moment, je les rajouterais alors certainement.

      1. Bonsoir,

        ok je comprends mais il est difficile de trouver des infos pour les configurations avec le Flyport 3g.

  5. Bonjour,
    Ce n’est pas une Flyport 3G mais une Flyport WiFi.
    L’option 3G sur la Flyport GPRS est possible mais je ne sais pas si le module 3G est supporté (bien que la plupart des commandes AT soit identique à la version GPRS).

  6. Je dirais que cet appareil est plutôt réservé au milieu professionnel à moins d’avoir une très belle maison pour installer un tel dispositif. Pour tester les fuites de gaz, j’utilise gazinox de butagaz, il me suffit de vaporiser le tuyau de temps en temps pour tester son étanchéité. http://www.butagaz.fr/index.aspx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :